Blue Flower

Comment aider un proche en perte d'autonomie à rester à son domicile ?

Quelles sont les solutions et les aides possibles ? Pour les personnes dépendantes ? Pour les proches aidants ? La Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) lance une nouvelle campagne d'information sur toutes les aides disponibles : allocation personnalisée d'autonomie, congé de proche aidant...

La campagne d'information diffusée sur France Télévisions jusqu'au 15 octobre 2021 présente le programme court « Ensemble pour l'autonomie »  : vidéos qui donnent en moins d'une minute des conseils pratiques sur les solutions et les aides possibles pour faire face à une situation de perte d'autonomie.

En complément du programme, des chroniques radio et des affichages dans la presse régionale et nationale seront diffusés tout au long de la campagne d'information. Toutes les informations sont disponibles sur le portail pour-les-personnes-agees.gouv.fr  : démarches, aides, accompagnement à domicile, adresses, prix des établissements, comparateur officiel des prix et des restes à charge en EHPAD...

Ce portail répond aux questions fréquemment posées par les personnes âgées et leur entourage :

  • comment puis-je être aidé chez moi pour conserver mon autonomie ?
  • comment puis-je bénéficier d'un accompagnement approprié à mes besoins lorsque je vis en établissement ?
  • en tant que proche aidant, comment puis-je bénéficier d'aide et de soutien ?

Retrouvez tous les épisodes « Ensemble pour l'autonomie » dans la vidéothèque du portail.


Rappel :

Le congé de proche aidant indemnisé concerne tous les salariés du secteur privé, les agents du secteur public, les indépendants ainsi que les demandeurs d'emplois. Il est accessible sous conditions (lien familial ou étroit avec la personne aidée, résidence en France de la personne aidée). Sa durée maximale est de trois mois mais il peut être renouvelé, sans pouvoir dépasser un an sur l'ensemble de la carrière du salarié.

Le montant de l'allocation journalière du proche aidant (AJPA) est fixé à 52,08 € pour un aidant qui vit seul et à 43,83 € pour une personne vivant en couple. Elle est versée par les caisses d'allocations familiales (CAF) ou de la Mutualité sociale agricole (MSA).