Blue Flower

Le Ministère de l'Économie, des Finances et de la Relance (MEFR), publie le premier guide du proche aidant.

Mieux concilier vie professionnelle et vie personnelle... Le 6 octobre, c’est la 12e Journée nationale des aidants. À cette occasion, la Délégation à la diversité et à l’égalité professionnelle du ministère publie le premier guide ministériel du proche aidant, réalisé dans le cadre du 3e plan Egalité professionnelle et de ses mesures d’accompagnement. Il s’adresse à toutes celles et ceux qui sont amenés à s’occuper régulièrement de personnes vulnérables de leur entourage, fragilisées par l'âge, la maladie ou le handicap. Informations pratiques et conseils pour leurs démarches.

Un enjeu de société majeur qui nous concerne toutes et tous

La Journée nationale des aidants (6 octobre) permet de mettre en lumière le rôle trop souvent méconnu et sous-estimé des aidants, qui accompagnent pour les tâches ou les gestes de la vie quotidienne un proche malade, en situation de perte d’autonomie, de dépendance ou de handicap. Ces proches aidants représentent aujourd’hui entre 8 et 11 millions de personnes en France, et leur nombre est appelé à s'accroître dans les prochaines années à mesure que la population française vieillit et aspire à vivre à domicile le plus longtemps possible.

Ils assument au quotidien des responsabilités importantes, synonymes d’une charge mentale élevée, et accomplissent au quotidien des tâches essentielles, souvent lourdes, chronophages qui compliquent leur recherche d’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Ils éprouvent souvent des difficultés à connaître leurs droits et les dispositifs dont ils peuvent eux-mêmes bénéficier, comme par exemple le congé de proche aidant, désormais indemnisé, destinés à répondre à leurs attentes (reconnaissance, accompagnement, aide, périodes de répit).

Un guide pratique pour s'informer et mieux connaître ses droits en tant qu'aidant

Le guide ministériel du proche aidant répond à deux objectifs :

  • mieux informer et conseiller tous les agents concernés par ces situations sur leurs droits et sur les démarches à effectuer ;
  • leur permettre de les utiliser en les éclairant sur leurs incidences juridiques, à la fois professionnelles et personnelles.

Structuré en quatre chapitres, il présente un panorama complet de la situation des aidants et de leur environnement, en décrivant leur profil, les modes de congés dont ils peuvent bénéficier, les prestations qui leur sont accessibles, et en apportant des informations sur les interlocuteurs compétents pour les écouter, les conseiller et les accompagner.

La DGFIP propose aussi des outils d'accompagnement pour son réseau

La DGFIP se mobilise également à l'occasion de cette journée emblématique, en mettant à la disposition des services RH des directions de son réseau un kit d'animation, pour pouvoir organiser des séminaires sur l'accompagnement des agents en situation d'aidant. Financée en partie par le Fonds interministériel d'amélioration des conditions de travail (FIACT) 2021, cette initiative a été conduite avec l'aide de l'association Brain Up.