Blue Flower

Les employeurs qui recrutent ou maintiennent dans l’emploi des personnes handicapées peuvent bénéficier d’aides versées par l’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées).

Dans le cadre de son plan stratégique, l’Agefiph a redéfini son offre d’aides financières destinées aux entreprises. Des aides dont les employeurs peuvent dès à présent bénéficier.

Des contributions financières peuvent être données quel que soit l’effectif de l’entreprise, qu’elles soient assujetties ou non à l’obligation d’emploi de travailleurs handicapés.

 

L’entreprise qui embauche une personne handicapée en contrat d’apprentissage d’au moins 6 mois pour une durée hebdomadaire de travail minimale de 24 heures (ou de 16 heures en cas de dérogation légale ou conventionnelle) peut bénéficier d’une subvention pouvant atteindre 3 000 €. De même, une aide de 4 000 € maximum peut être accordée à l’employeur pour la signature d’un contrat de professionnalisation avec une personne en situation de handicap. L’Agefiph alloue une aide pouvant aller jusqu’à 3 000 € à l’employeur qui recrute une personne handicapée en contrat à durée indéterminée ou en contrat à durée déterminée d’au moins 6 mois.L’employeur peut se voir attribuer une subvention lorsqu’il met en œuvre des moyens techniques, humains ou organisationnels (aménagement du poste, tutorat…) pour permettre l’accès à l’emploi ou le maintien dans l’emploi par l’adaptation du poste du travail d’une personne en situation de handicap. Cette aide bénéficie également au travailleur indépendant en situation de handicap. Une aide forfaitaire de 2 000 € peut être octroyée à l’employeur qui recherche des solutions visant à maintenir dans l’emploi un salarié handicapé.L’employeur peut bénéficier d’une aide financière afin de compenser les surcoûts pérennes induits par le handicap d’un salarié à son poste de travail, après aménagement optimal de celui-ci. À condition, toutefois, qu’une décision de reconnaissance de la lourdeur du handicap du salarié soit prise par l’Agefiph.Une aide à la formation est également attribuée par l’Agefiph pour contribuer au maintien dans l’emploi d’une personne handicapée par sa qualification.L’ensemble de ces aides peuvent aussi être attribuées au travailleur indépendant en situation de handicap.En complément : les entreprises peuvent bénéficier de conseils et d’un accompagnement de la part d’un collaborateur de l’Agefiph pour inclure le handicap dans leur politique de ressources humaines. En résumé, l’Agefiph propose désormais 15 aides financières différentes : 

  • aide à l’accueil, à l’intégration et à l’évolution professionnelle des personnes handicapées
  • aide à l’adaptation des situations de travail des personnes handicapées
  • aide à la création d’entreprise par des personnes handicapées
  • aide aux déplacements des personnes handicapées
  • aide au défraiement des stagiaires handicapés en formation courte
  • aide à l’embauche en contrat d’apprentissage d’une personne handicapée
  • aide à l’embauche en contrat de professionnalisation d’une personne handicapée
  • aide à l’emploi de travailleurs handicapés
  • aide à la formation des personnes handicapées dans le cadre du maintien de l’emploi
  • aide à la formation des personnes handicapées dans le cadre du parcours vers l’emploi
  • aide humaine à la compensation du handicap
  • aide au parcours vers l’emploi des personnes handicapées
  • aide à l’acquisition de prothèses auditives
  • aide à la recherche de solutions pour le maintien dans l’emploi des personnes handicapées
  • aide technique à la compensation du handicap

 Bon à savoir :  La personne en situation de handicap peut solliciter les acteurs de droit commun (Pôle emploi, missions locales…) appuyés par l’Agefiph et les Cap emploi pour être conseillée et aidée.Les entreprises, bénéficie d’un conseil et d’un accompagnement personnalisé délivré par les collaborateurs des délégations régionales de l’Agefiph.