Blue Flower

Le gouvernement veut favoriser l'accès de l'apprentissage aux personnes en situation de handicap.

Passant de 1,3 à 6 % d'apprentis en situation de handicap.

Aujourd'hui, sur 305 000 jeunes à entrer chaque année dans l'apprentissage, seulement 4 000 sont en situation de handicap, soit 1,3 % des apprentis.Des mesures pour développer l'apprentissage des personnes handicapées ont été annoncées avec pour objectif un véritable coup d'accélérateur à l'accès à l'emploi.

  • Depuis le 1er janvier 2019, les 965 centres de formations des apprentis (CFA) que connaît notre pays se verront attribuer un référent handicap, dont la mission sera de favoriser l'apprentissage auprès des jeunes handicapés. Ceci afin de réussir leur formation et d'accéder à un emploi.
  • Un plan de mise en accessibilité des CFA a aussi été prévu.Il doit permettre d'accueillir et de former les équipes .
  • La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, promulguée le 5 septembre 2018, prévoit une majoration du niveau de prise en charge des contrats d'apprentissage pour les apprentis handicapés.
  • Enfin, l'Agefiph et le Fiphfp (Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique) élaborent actuellement une offre d'intervention commune pour :

*contribuer à informer et former les référents apprentissages des CFA ;

*mutualiser les outils de développement de la compensation et de l'accessibilité ;

*créer des plateformes de prêt de matériel communes

*co-construire des atelier de professionnalisation sur le sujet handicap-emploi-formaion.