Blue Flower

Bien connu de notre association,

 depuis le 1er octobre, le conseil d'administration de la Fondation internationale pour la recherche appliquée sur le handicap (Firah) a nommé Patrick Gohet président de la fondation. Il remplace le professeur Axel Kahn, qui présidait la fondation depuis sa création en 2009. Axel Kahn reste président d'honneur et rappelle les origines de cette fondation de recherche hors normes : "Il y a bientôt quinze ans que les présidents et directeurs de la Fédération nationale des associations gestionnaires au service des personnes handicapées et fragiles (Fegapei, devenue aujourd'hui Nexem), de l’Apajh et d'APF France handicap sont venues me proposer de créer avec eux une fondation de la recherche sur le handicap, vite devenue la Firah".

Patrick Gohet, ancien adjoint au défenseur des droits, en charge de la lutte contre les discriminations et de la promotion de l'égalité (de septembre 2014 à juillet 2020, n'est donc pas prêt d'abandonner les combats pour l'accessibilité et l'inclusion des personnes en situation de handicap puisqu'il cumule cette présidence avec celle de Ladapt depuis mi-septembre et la vice-présidence de la Fondation Jacques-Chirac depuis 2018. Adjoint au directeur général de l'Unapei au début des années quatre-vingt, Patrick Gohet a pris la direction de la fédération parentale en 1987. Durant cette période, il a été également cofondateur et président de la mutuelle des personnes handicapées Intégrance de 1989 à 2003, avant d'en être le président d'honneur. Il a été aussi secrétaire général d'Inclusion Europe, fédération européenne des associations de personnes ayant un handicap intellectuel et de leurs familles, de 1994 à 2001.

Après quinze ans à la tête de l'Unapei, il devient en 2002 délégué interministériel aux Personnes handicapées au sein du ministère des Affaires sociales, poste qu'il occupera pendant plus de sept ans. Inspecteur général des affaires sanitaires et sociales (Igas) depuis 2009, il a présidé en parallèle le Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) avant sa nomination comme adjoint au défenseur des droits. Son engagement pour la problématique du handicap lui a par ailleurs valu d'être choisi par le Gouvernement pour l'élaboration du rapport L'avancée en âge des personnes handicapées, un défi à relever en 2013.