Blue Flower

Qui peut m'accompagner tout au long de mon parcours d'alternant ?

Plusieurs organismes sont compétents pour vous aider durant votre parcours vers et pendant la formation en apprentissage ou en contrat de professionnalisation. À chaque étape de votre parcours en alternance, vous pouvez solliciter l’aide de personnes clés qui sauront vous conseiller, vous orienter, vous accompagner et trouver les solutions pour réaliser votre projet professionnel dans les meilleures conditions.

1) Les organismes spécialisés dans l'accompagnement

Parmi les organismes spécialisés dans l’accompagnement vers l’emploi, les acteurs du service public de l’emploi : Pôle emploi, Cap emploi, les missions locales, l’Association pour l’emploi des cadres (Apec). Ces organismes sont en mesure de vous apporter aide, conseils et accompagnement personnalisés. Pour les connaître et comprendre leurs missions, consultez notre article « Qui peut m'aider tout au long de mon parcours emploi-formation ? ».

À toutes les étapes de votre parcours professionnel, les conseillers référents à l’emploi du service public de l’emploi constituent un interlocuteur privilégié. Ils sauront vous conseiller, vous orienter, vous accompagner, répondre à toutes vos questions concernant l’apprentissage ou le contrat de professionnalisation et trouver les solutions pour réaliser votre alternance dans les meilleures conditions.

Ces organismes sont compétents pour vous aider tout au long de votre parcours, avant, pendant et après votre contrat en alternance,
près de chez vous. Leurs services sont gratuits. N'hésitez pas à les contacter. 
Pour trouver l’organisme le plus proche de chez vous, consultez l'annuaire.

2) Le maître d'apprentissage, le tuteur

Une fois dans l’entreprise, vous êtes accompagné par un maître d’apprentissage ou un tuteur. C’est un professionnel qualifié qui est présent au quotidien à vos côtés tout au long de votre formation en alternance.

Le maître d’apprentissage, comme le tuteur, est désigné par l’employeur. Il s’agit d’un salarié volontaire qui possède l’expérience professionnelle et les compétences nécessaires pour vous accompagner.

Dans les petites structures, c’est parfois le chef d’entreprise lui-même.

Il a pour mission de :

  • faciliter votre intégration dans l’entreprise : il vous accueille, vous présenter l’équipe, le lieu de travail et les activités ;
  • encadrer votre travail : il organise votre poste et vous explique les tâches qui vous seront confiées et vous informe sur les règles d’usages internes ;
  • vous transmettre ses expériences et ses savoir-faire : il vous accompagne dans la découverte de toutes les facettes du métier que vous apprenez ;
  • faire le lien avec le centre de formation d'apprentis (CFA) ou l’organisme de formation : il communique avec le CFA et l’organisme de formation et suit l’évolution de votre formation ;
  • évaluer l’acquisition de vos compétences professionnelles.

À savoir : Il existe des formations pour sensibiliser au handicap les maîtres d'apprentissage ou les tuteurs. Ces formations sont financées par l'Agefiph (pour le secteur privé) ou le FIPHFP (pour la fonction publique). Parlez-en à votre employeur.


3) Le référent handicap de l'employeur

Toutes les entreprises de plus de 250 salariés ont un référent handicap : c’est un peu l’« ambassadeur » de l’emploi des personnes handicapées dans l’entreprise. 

Sa mission est de faciliter votre intégration dans l’entreprise et de vous apporter des solutions pour compenser votre handicap dans le cadre de votre travail.
 
Il a pour rôle de :

  • faciliter votre intégration dans l’entreprise : il vous oriente, vous conseille, vous accompagne. Si vous avez des problèmes ou des besoins particuliers, n’hésitez pas à lui en parler ;
  • faire le lien avec les autres personnes qui vous accompagnent en emploi et en formation pour faciliter votre quotidien : maître d’apprentissage, tuteur, collègues de travail, centre de formation, conseiller référents à l’emploi, structures spécialisées dans le domaine du handicap… ;
  • trouver des solutions pour compenser votre handicap : vous avez besoin de matériel particulier ou vous rencontrez des difficultés sur votre poste de travail ? Il est là pour vous aider.

4) Le référent handicap du CFA ou de l'organisme de formation

Depuis le 1er janvier 2019, tous les centres de formation d'apprentis (CFA) sont tenus de nommer un référent handicap pour les apprentis en situation de handicap. 
Bien que cela ne soit pas obligatoire pour les autres organismes de formation, la plupart ont un référent handicap.

Il est à l’écoute de vos besoins et vous apporte toute l’aide nécessaire pour que puissiez suivre votre formation et accéder aux examens dans les meilleures conditions. 

Le référent handicap a pour rôle de : 

  • vous accueillir au CFA, dans le centre de formation et vous conseiller à toutes étapes de votre formation en alternance : inscription, accès à la formation ou aux examens, orientation professionnelle ;
  • être à l’écoute de vos besoins et d'y répondre. Si vous avez des problèmes ou des besoins particuliers, n’hésitez pas à lui en parler ;
  • faire le lien avec les autres personnes qui vous accompagnent pour faciliter votre quotidien : formateurs, employeur, maître d’apprentissage, tuteur, conseiller référent à l’emploi, structures spécialisées dans le domaine du handicap… ;
  • trouver les solutions pour prendre en compte votre handicap : il peut vous aider si vous avez besoin de matériels particulier ou d’être accompagné pour certaines choses.

Pour en savoir plus, consultez la fiche « Référente/référent handicap en CFA » sur le site du ministère du Travail.

5) Mes autres interlocuteurs

D’autres personnes peuvent vous conseiller et vous apporter de l’aide dans le cadre de votre alternance.

Les centre d'aide à la décision (CAD)

Les centres d’aide à la décision sont présents dans tous les départements. 
Ils s’adressent aux apprentis ou futurs apprentis ainsi qu’aux employeurs souhaitant recruter en apprentissage. 

Ils ont pour rôle de vous : 

  • orienter et accompagner ;
  • informer sur les débouchés professionnels et les possibilités d'emploi ;
  • conseiller les employeurs pour le recrutement et la formation de leur personnel.

Les centres d'information et d'orientation (CIO)

Les CIO accueillent tous les publics et les informent sur les métiers, les formations et les aident dans leur orientation professionnelle.

Le médecin du travail ou l'infirmière de l'entreprise

Si vous avez des problèmes de santé, vous pouvez leur parler sans crainte car ils sont tenus au secret professionnel.

L'assistante sociale de l'entreprise

Elle peut vous conseiller et vous aider dans vos démarches administratives

Les associations spécialisées

Elles peuvent aider votre employeur à mieux comprendre votre handicap (par exemple : comment communiquer avec une personne sourde ? Comment travailler avec une personne présentant un handicap psychique ?).