Blue Flower

Un projet professionnel pour avancer et réussir.

Se construire un avenir professionnel en tenant compte de votre handicap, c’est possible. Pour mettre toutes les chances de votre côté et faire les bons choix, prenez le temps de bien réfléchir à votre projet.

1) Des projets professionnels à chaque étape de la vie

Chacun de nous est amené à avoir un nouveau projet professionnel et à devoir se poser pour y réfléchir.

Cette réflexion vise à définir un objectif professionnel, à établir un plan d'actions et identifier les étapes à suivre pour atteindre cet objectif.

La construction d’un nouveau projet professionnel peut intervenir à tout moment de la vie :

  • à la fin du parcours scolaire (collège), quand il faut choisir une orientation professionnelle ;
  • à la fin des études, pour trouver un premier emploi ;
  • lorsqu’on est en poste et qu’on envisage d’évoluer professionnellement ;
  • quand on est à la recherche d’un nouvel emploi ;
  • en fin de carrière, au moment de préparer la transition vers la retraite.

L’apparition ou l’aggravation d’un handicap peut aussi être l’occasion de remettre son projet à plat pour envisager un nouveau départ ou une nouvelle orientation.

2) Des garanties inscrites dans la loi

Être en situation de handicap ne doit pas être un frein à vos ambitions professionnelles ! 

Au contraire, la loi vous encourage et vous en donne les moyens :

  • elle garantit aux personnes en situation de handicap le libre choix de leur projet de vie ; 
  • elle pose le principe de la compensation du handicap, et permet ainsi la mobilisation et le financement d’aides spécifiques (techniques, humaines, financières…) pour prendre en compte les conséquences du handicap dans le cadre d’une formation ou d’un emploi ;
  • elle instaure une obligation d’emploi des travailleurs handicapés (OETH), dans le secteur privé comme dans la fonction publique ;
  • elle facilite l’accès à la formation tout au long de la vie pour tous les salariés et notamment pour les travailleurs handicapés (loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel », 2018).

Tout salarié en situation de handicap bénéficie de mesures de compensation de son handicap pour pouvoir exercer son activité professionnelle, conserver son emploi, effectuer une formation professionnelle. Pour en savoir plus, consultez l'article « La compensation du handicap ».


À savoir : La loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » du 5 septembre 2018 a apporté plusieurs évolutions dans le champ du handicap avec l'ambition de simplifier les procédures et d'inciter les entreprises à développer l’emploi des personnes handicapées.

L’obligation d’emploi de travailleurs handicapés (OETH) a été modifiée par la loi, notamment en ce qui concerne :

  • la déclaration obligatoire, pour toutes les entreprises, du nombre de bénéficiaires de l’OETH, quel que soit leur nombre de salariés ;
  • la révision tous les 5 ans du taux de 6 % de l’effectif total de l’entreprise ;
  • l’appréciation de l’obligation au niveau de l’entreprise et non plus établissement par établissement pour les entreprises à établissements multiples.

Les évolutions suivantes sont également concernées :

  • la formation des personnes en situation de handicap, comme la majoration de leur compte de formation personnel ou CPF ;
  • la facilitation du recours au télétravail ;
  • la qualité de travailleur handicapé accordée de manière définitive ;
  • la désignation d’un référent handicap pour les entreprises de plus de 250 salariés.

Dispositifs d’orientation et d’insertion, offre de formations professionnelles, alternance : les outils ne manquent pas pour vous permettre de définir votre orientation professionnelle et de passer à l’action.

3) Se poser les bonnes questions

Définir un projet professionnel, ça se travaille.  

Prenez le temps de la réflexion pour trouver les pistes professionnelles ou le secteur qui vous correspondent. 

Informez-vous, soyez ouvert et posez-vous les bonnes questions.

N'hésitez pas à vous faire aider ! Pour connaître les interlocuteurs qui peuvent vous informer, vous conseiller et vous accompagner, consultez l'article « Qui peut m’aider à trouver ma voie, élaborer mon projet professionnel ? ».

Quels sont mes acquis et mes envies ?

Il s’agit :

  • d’identifier les savoirs et les compétences acquis au cours de vos différentes formations et de votre parcours personnel et professionnel ;
  • de définir les métiers ou les secteurs professionnels qui vous intéressent.

Pour en savoir plus, consultez notre article « Je fais le point sur mes compétences et mes envies »

Quelle est la faisabilité de mon projet ?

Choisir une spécialité n’est pas seulement une question d’envie. 

Avant de vous lancer, il est important de vérifier que le métier choisi offre des débouchés sur le marché du travail

Interrogez-vous également sur vos possibilités en termes de formation et sur votre capacité à exercer le métier visé. Êtes-vous prêt à en assumer les horaires, le rythme de travail, les exigences physiques, cognitives ?

Pour vous y aider, consultez notre article « Je fais le point sur mes compétences et mes envies ».

Quelles sont les conditions pour réaliser mon projet ?

Une fois que votre objectif est défini, il est plus facile d’identifier les moyens nécessaires pour l’atteindre et de définir un plan d’actions

Quelle formation devrez-vous suivre ? Quels obstacles éventuels faudra-t-il lever ? Quelles aides et quels appuis pourrez-vous solliciter ? Tous ces éléments vous permettront de déterminer les étapes à suivre et de définir votre « feuille de route ».

Pour vous y aider, consultez notre article « Je définis et mets en place des actions »

4) Qui peut m'aider ?

Afin de ne laisser échapper aucune possibilité, n’hésitez pas à prendre conseil autour de vous. 

Commencez par interroger vos proches

Ils connaissent vos qualités, vos capacités et vous donneront peut-être des idées auxquelles vous n’auriez pas pensé. Ils sauront aussi vous rappeler vos limites si votre projet leur paraît trop ambitieux.

Allez à la rencontre de chefs d'entreprises ou de recruteurs

Dans votre environnement immédiat ou sur des forums, chefs d’entreprises et recruteurs vous informeront sur leurs besoins et sur leurs attentes.

Enfin, de nombreux professionnels peuvent vous venir en aide

Ces professionnels peuvent vous conseiller et répondre aux questions que vous vous poser. Ils interviennent  pour : 

  • évaluer vos compétences ;
  • vous informer sur les métiers ;
  • travailler votre projet ;
  • trouver des solutions pour compenser votre situation de handicap ;
  • choisir une formation, trouver un stage ;
  • vous renseigner sur les financements et les aides possibles…

Pour trouver l'interlocuteur qui vous aidera à trouver votre voie et à construire votre projet professionnel, consultez l'article « Qui peut m’aider à trouver ma voie, élaborer mon projet professionnel ? ».


À savoir : Pour aider les demandeurs d’emploi dans leur recherche, Pôle emploi propose des formations gratuites en ligne, les « MOOCs pour l’emploi » (prononcez « mouk ») : 4 modules se présentant sous la forme de vidéos et d’échanges en ligne avec un intervenant professionnel. Le premier module s’intitule « Construire son projet professionnel ». 

Inscrivez-vous dès maintenant sur Emploi store pour construire votre projet professionnel.