Blue Flower

Les passerelles vers le milieu ordinaire.

Quand on travaille en Établissement et service d’aide par le travail (Ésat), ce n’est pas forcément pour toute la vie. Cela peut être un premier pas pour se préparer à accéder à un emploi dans le milieu ordinaire de travail.

Certaines personnes lourdement handicapées avec des capacités très réduites auront toujours besoin d’un environnement de travail sécurisé et adapté. Pour ces personnes, l'Ésat constitue une solution durable et elles pourront effectuer un parcours au sein de différents Ésat, si elles le souhaitent.

Pour d’autres, l'Ésat peut être une étape pour se former, construire un projet professionnel, apprendre un métier, prendre confiance en soi et évoluer progressivement vers le milieu ordinaire de travail

1) Élaborer son projet personnalisé

Toute personne accueillie en Ésat élabore son projet personnalisé. 

Ce document est établi avec les professionnels de l’Ésat : le directeur, le chef de service, le moniteur, l’assistante sociale…

Il définit vos besoins, vos attentes, vos objectifs personnels et professionnels et la manière dont l'Ésat vous accompagnera pour les réaliser.

Selon vos capacités, l’objectif peut être de vous former, d’apprendre un métier et de vous préparer à alterner différents parcours professionnels, vous conduisant, le cas échéant, si tel est votre choix, à aller travailler en milieu ordinaire dans le cadre d’un contrat de travail.

2) Se former et faire reconnaître ses compétences

Le temps passé en Ésat vous permet non seulement de suivre des formations, mais aussi d’acquérir des compétences et une expérience professionnelle

Vous pouvez faire reconnaître ces compétences acquises. Cela vous sera utile quand vous postulerez à des responsabilités plus importantes en milieu protégé en vue de vous préparer à travailler dans une entreprise, notamment.

La reconnaissance des acquis de l’expérience (RAE) est un dispositif adapté aux travailleurs d'Ésat. Elle leur permet de valider les compétences acquises et d’accéder à une certification reconnue par l’Éducation nationale ou le ministère de l’Agriculture.

La validation des acquis de l’expérience (VAE), ouverte à tous les salariés, vous permet d’obtenir un diplôme, un titre ou un certificat à finalité professionnelle enregistré au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). 
Un accompagnement renforcé pour préparer cette VAE est proposé aux travailleurs handicapés.

3) Réaliser des missions en milieu ordinaire

En tant que travailleur d'Ésat, vous pouvez être envoyé en mission dans des entreprises, des administrations, des mairies.

Cela peut se faire :

  • de façon ponctuelle, le temps d’un chantier (pour entretenir des espaces verts, par exemple) ;
  • de façon plus durable dans le cadre d’un contrat de mise à disposition. Pendant plusieurs semaines ou plusieurs mois (jusqu’à deux ans), vous allez travailler tous les jours dans l’entreprise mais vous restez lié à l’Ésat et continuez à bénéficier de l’accompagnement médico-social et professionnel. 

Le contrat de mise à disposition peut concerner un groupe de travailleurs d’Ésat, accompagnés ou non par un moniteur. Il peut aussi être individuel.

Cette période vous donne l’occasion de vous adapter au milieu ordinaire de travail et de montrer vos capacités et votre motivation à l’entreprise cliente. Cela peut lui donner envie de vous embaucher à l'issue de votre mission.


À savoir : Certains Ésat sont spécialisés dans la mise à disposition. On les appelle des Ésat de transition ou Ésat hors-les-murs.


4) Être orienté vers une entreprise adaptée

L’entreprise adaptée est une étape possible dans votre parcours vers le milieu ordinaire.

C’est une entreprise comme les autres. Elle emploie des salariés et produit des biens et des services.

Sa particularité est d’offrir des conditions de travail adaptées aux personnes handicapées

Elle propose elle aussi des passerelles pour aller travailler dans des entreprises dites « classiques ».

Souvent les Ésat et les entreprises adaptées sont gérés par les mêmes organismes ou associations.

5) Franchir le pas vers le milieu ordinaire

En tant que travailleur en Ésat, vous avez la possibilité de faire des stages de découverte dans des entreprises ou de réaliser des périodes de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP) pour découvrir un métier. 

Chaque année, au mois de mai, le Duoday donne l’occasion à des travailleurs d’Ésat de passer une journée dans une entreprise, une collectivité, une association en duo avec un professionnel volontaire. C’est une autre manière d’aller à la découverte d’un environnement professionnel différent. 

Dans le cadre de votre parcours, si vous êtes finalement embauché par un employeur public ou privé, l’Ésat peut continuer à vous suivre dans le cadre d’une convention spécifique conclue avec l’employeur. 

Vous bénéficiez d’un accompagnement médico-social et professionnel pour une durée d’un an renouvelable deux fois.

Si, durant cette période, vous rencontrez des difficultés dans l’entreprise, vous pouvez être réintégré à l'Ésat.

Votre employeur peut également bénéficier d’aide pour vous accueillir et vous intégrer dans l’équipe dans les meilleures conditions.

Comme travailleur handicapé, vous bénéficiez par ailleurs de toutes les aides et les dispositifs prévus au titre de la compensation du handicap pour accéder à une formation, accéder à l’emploi ou bénéficier d’un aménagement de votre poste de travail.

Si des difficultés importantes persistent, votre employeur pourra demander la reconnaissance de la lourdeur du handicap (RLH).