Accompagner, Protéger, Aider, Harmoniser et Faciliter

MASFIP / LES RÊVES DE LUCIE



Print Friendly and PDF

 

La MASFIP réalise le rêve des enfants

adhérents en situation de handicap sous l’appellation :

« Les rêves de Lucie »

 

 

Il était une fois Simone Lucie GODART... C’est ainsi que débute une belle histoire pour les enfants adhérents de la MASFIP en situation de handicap.

Simone Lucie GODART, par testament, a légué à la MASFIP une partie de ses biens en remerciement de l’accompagnement réalisé par la mutuelle pour sa fille en situation de handicap. Une condition, que ce legs soit consacré aux personnes en situation de handicap.

La MASFIP a décidé d’accepter ce legs, et de l’utiliser dans un autre cadre que les allocations existantes, en réalisant les rêves d’enfants adhérents de la MASFIP en situation de handicap. Réaliser le rêve d’un enfant est une action merveilleuse au vu du bien-être apporté à l’enfant et sa famille.

Pour l’aider à réaliser ces rêves, la MASFIP s’est rapprochée de l’association « Un Rêve, Un Sourire » avec laquelle a été signée une convention de partenariat le 12 septembre 2018.

L’association « Un Rêve Un Sourire », reconnue pour son savoir faire, a été créée en 2006 par Jérémy Hémon, le jour de ses dix-huit ans. Il était entouré d’un petit groupe d’amis de Ploudaniel, près de Brest. Il a voulu créer cette association pour contribuer à réaliser les rêves d’enfants porteurs de handicap notamment.

Depuis sa création, l’association a réalisé plus d’une centaine de rêves. Elle a, entre autres, permis à des enfants de rencontrer leur idole, de nager avec les dauphins, de participer à un défilé de haute couture, d’effectuer un baptême de l’air… La liste est longue !

L’association a une taille modeste. Une vingtaine de membres réalise les rêves. Ils sont aidés par autant de personnes qui apportent leur aide ponctuellement. De nombreux partenariats avec les étudiants de l’enseignement supérieur (IUT, Écoles d’ingénieurs, de commerce, répartis sur toute la France) permettent d’associer ces étudiants à la préparation et à la réalisation de ces rêves.

 

Votre enfant adhérent de la MASFIP en situation de handicap âgé de 7 à 17 ans a un rêve ? La MASFIP peut le réaliser. Mais attention ! Afin de préserver l’effet de surprise et d’éviter une grande déception en cas d’impondérable, l’enfant bénéficiaire devra obligatoirement ignorer l’initiative. Quand il arrivera sur le lieu du rêve avec un membre de sa famille la surprise sera totale.

Pour déposer une demande rendez vous sur le site de la MASFIP http://www.masfip.fr rubrique « Les rêves de Lucie »,ou contactez votre conseiller mutualiste MASFIP.

 

LES REVES DE LUCIE FLYER

 

 

  

Articles liés

Site APAH-Finances

Publications APAHF

Utilisation des dons