Accompagner, Protéger, Aider, Harmoniser et Faciliter

Stationnement gratuit : Handicapés et la ville de Paris



Print Friendly and PDF

La colère gronde.

Depuis deux mois, une nouvelle règle impose aux automobilistes en situation de handicap de prendre un ticket virtuel, au parcmètre ou, en scannant un QR code.

La situation serait hilarante si elle n'était pas dramatique pour les personnes en situation de handicap. Le stationnement est déjà compliqué dans Paris, et, risque de devenir un parcours du combattant supplémentaire pour des automobilistes dont le quotidien est déjà compliqué.

Depuis le mois de mars, des amendes pour défaut de paiement du stationnement parviennent à des personnes handicapées, pour lesquelles le stationnement dans la capitale est pourtant… gratuit, sur les places dédiées ainsi que l’ensemble des places payantes en surface.

Exonérés et même dispensés de prendre un ticket d’horodateur, sous réserve de bien apposer leur carte de PMR (personne à mobilité réduite) sur le pare-brise, ces automobilistes se retrouvent piégés par un changement récent et discret des règles du stationnement handicapé : pour se garer sur une place ordinaire, ils doivent désormais demander un ticket "handivirtuel".

Un choix assumé par la ville

C’est la réponse effectivement obtenue à la Direction de la voirie et des déplacements.

Le droit à la gratuité n’est en aucune manière remis en cause, assure la Ville, mais doit simplement désormais, pour être pris en compte lors des contrôles, et vous éviter ainsi un forfait post-stationnement, être activé par un ticket virtuel Handi.

Un ticket établi sous deux formes :

  • soit le référencement de votre voiture dans le dispositif Handi’Stat, une fois pour toutes,
  • soit en prenant un ticket dédié à chaque stationnement…

Pourquoi faire simple quand on peut contrarier le quotidien déjà difficile des personnes en situation de handicap

Articles liés

Site APAH-Finances

Publications APAHF

Utilisation des dons