Accompagner, Protéger, Aider, Harmoniser et Faciliter

Formation professionnelle et handicap (1)



Print Friendly and PDF

Tout savoir sur la formation professionnelle.

Il n’y a pas d’âge pour reprendre une formation professionnelle. Tout au long de sa vie, chacun peut être amené à se former pour apprendre un nouveau métier ou simplement mettre à jour ses compétences afin d’évoluer professionnellement. 

1) Qu'est-ce que la formation professionnelle continue ?

La formation professionnelle est un outil majeur à la disposition de tous les actifs : salariés, indépendants, chefs d’entreprise, agent de la fonction publique ou demandeurs d’emploi. Elle permet de se former tout au long de son parcours professionnel, pour développer ses compétences, accéder à l’emploi, se maintenir dans l’emploi ou encore changer d’emploi.

Vous pouvez y accéder à tout âge, quel que soit votre statut.

Toutes sortes de possibilités s’offrent à vous pour vous former. Elles varient selon vos besoins et votre situation

En tant que travailleur reconnu handicapé, des mesures spécifiques existent pour garantir votre accès à la formation. Pour tout savoir sur ces mesures spécifiques, consultez l'article « Compenser mon handicap en formation ».

2) Pourquoi se former tout au long de la vie ?

Plusieurs raisons peuvent vous inciter à recourir à la formation professionnelle continue.

  • Vous souhaitez compléter vos compétences et améliorer vos savoir-faire

Pour continuer à répondre aux exigences de votre métier ou évoluer professionnellement, vous pouvez, par exemple, avoir besoin de vous former à l’utilisation d’un nouvel outillage, de vous initier au maniement d’un logiciel informatique, de prendre des cours de langue…

  • Vous souhaitez apprendre un nouveau métier

Il est devenu courant d’exercer plusieurs métiers au cours de sa carrière : par choix, par envie de « faire autre chose » ou par nécessité en raison d’une maladie ou d’un handicap qui peut vous conduire à envisager une reconversion professionnelle. 

Selon votre situation et votre projet, vous pourrez solliciter des dispositifs, des modes d’accompagnement et des financements spécifiques.

3) Quels types de formation pour développer les compétences ?

Il existe quatre grandes catégories d'actions de formation.

Les actions de formation

Elles ont pour objectif de : 

  • permettre à toute personne de développer ses compétences en adéquation avec sa situation de travail ou les opportunités d’emploi ; 
  • favoriser l’adaptation des travailleurs à leur poste de travail, à l’évolution des emplois, ainsi que leur maintien dans l’emploi, et de participer au développement de leurs compétences, en lien ou non avec leur poste de travail, ou d’acquérir une qualification plus élevée ;
  • favoriser la mobilité professionnelle. 

Elles peuvent être de différentes natures et durées, adaptées à la situation individuelle ainsi qu’à une étape de votre parcours professionnel. Elles peuvent aider à préciser un projet professionnel, découvrir des métiers et apprendre les premiers gestes, acquérir des connaissances de base, se qualifier, obtenir une certification….

Le bilan de compétences

 

Le bilan de compétences permet de faire le point sur ses compétences professionnelles et personnelles, ses aptitudes et motivations, en vue de définir un projet professionnel ou de formation. Il peut être réalisé avant de mettre en œuvre un projet de formation ou de se lancer dans une recherche d'emploi.

La validation des acquis de l'expérience

La validation des acquis de l’expérience (VAE) est aussi un moyen d’obtenir un diplôme, un titre ou une certification professionnelle. Toute personne engagée dans la vie active peut faire reconnaître et valider son expérience acquise dans le cadre d’une activité professionnelle et/ou extra-professionnelle (dans le cadre d’une activité associative, par exemple).

Consultez le site consacré à la VAE du ministère du Travail.

Les actions de formation par alternance

 

Elles permettent via un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation de suivre, tout en étant rémunéré, une formation qualifiante et gratuite, et d'acquérir une expérience professionnelle en entreprise.

Si vous êtes en emploi, quelles que soient la forme et la durée de votre contrat de travail, vous pouvez vous former pendant votre temps de travail.


À savoir :

Ces formations pourront avoir lieu :

  • à l’initiative de votre employeur dans le cadre d’un plan de développement des compétences. S’il s’agit d’une formation dite « obligatoire », votre employeur maintiendra votre rémunération et les frais pédagogiques liés à votre formation seront pris en charge par l’Opco de votre entreprise ;
  • à votre initiative, soit en mobilisant votre compte personnel de formation (CPF), dans le cadre d’un projet de transition professionnelle, d’un bilan de compétences, d’une validation des acquis de l’expérience (VAE), soit sur vos fonds propres dans le cadre d’un contrat de formation professionnelle.

Votre statut pendant la formation (rémunération, protection sociale, prise en charge de la formation…) dépendra du dispositif mobilisé. 


4) Quelles sont les différentes manières de suivre une formation ?

La formation en présentiel

C’est la formation la plus classique : des stagiaires réunis dans une salle avec un formateur, des cours organisés de façon plus ou moins traditionnelle au sein d’un organisme de formation. C’est souvent un passage obligé pour les apprentissages les plus théoriques.

La formation à distance

Grâce aux nouvelles technologies, le e-learning permet d’accéder à des modules de formation via Internet (ou sur support électronique). Selon la formule, vous vous formez seul ou accompagné, de manière individuelle ou collective. Cette modalité de formation est très utile pour des personnes hospitalisées ou pour lesquelles la situation de handicap rend les déplacements en centres de formation difficiles.

Les formations en situation de travail

Elles vous donnent la possibilité de découvrir un métier ou de vous former à une technique directement dans l’entreprise, au contact de professionnels compétents.


À noter ! Il existe un dispositif spécifique, l’action de formation en situation de travail (Afest), permettant l’acquisition et la reconnaissance de compétences professionnelles. L'Afest se déroule sur le poste de travail et doit répondre à un cadre pédagogique précis.


La formation en alternance

De nombreuses formations mêlent les apprentissages théoriques en présentiel et pratiques en milieu professionnel. C’est, notamment, la spécificité et l’avantage des contrats d'alternance (contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation), accessibles sans limite d’âge pour les personnes reconnues travailleur handicapé. 

5) Quelles sont les bonnes questions à se poser ?

Se lancer dans un projet de formation ne s’improvise pas

Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devez vous poser les bonnes questions et procéder étape par étape. Plus votre projet sera préparé en amont, plus vous vous donnerez de chances d’atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé.

Quel est mon objectif ?

Pourquoi souhaitez-vous reprendre une formation ? Pour renforcer vos compétences ? Pour évoluer dans votre métier ? Pour changer totalement d’activité ? Le type de formation dépendra de cet objectif. 

Avez-vous déjà une idée précise de ce que vous voulez faire ou avez-vous besoin d’être conseillé pour préciser votre projet ?

Interrogez-vous également sur votre motivation. Qu’êtes-vous prêt à investir en termes de temps, de moyens, de durée ? Plus votre projet sera ambitieux, plus il vous faudra vous engager

Quelles qualifications pour quel métier ?

À quel type de qualification et quel niveau de formation pensez-vous pouvoir prétendre selon votre parcours professionnel, vos acquis et vos compétences ? Existe-t-il des passerelles entre votre métier actuel et celui auquel vous aspirez ? 
 
Il vous faut également vous renseigner sur les attentes des entreprises : mieux vaut miser sur une formation correspondant à des besoins réels sur le marché du travail.

Mon projet est-il compatible avec mes possibilités ?

Votre projet de formation va vous engager pour une durée plus ou moins longue. Il importe de bien déterminer à l’avance ce qu’il va impliquer en matière d’organisation et d’investissement personnels. Par exemple, si vous avez des enfants en bas âge, il vaut peut-être mieux prévoir de limiter les déplacements ou les horaires trop lourds.

Prenez le temps de bien évaluer vos besoins en lien avec votre situation de handicap. Les « ressources handicap formation » déployées sur tout le territoire par l’Agefiph peuvent vous y aider. Pour en savoir plus sur cette prestation, consultez le site de l'Agefiph ainsi que la liste des délégations régionales de l’Agefiph.

Sachez, par ailleurs, qu’il existe de nombreuses aides pour faciliter votre accès à la formation professionnelle. Pour en savoir plus ces autres aides, consultez l'article « Compenser mon handicap en formation ».


 À noter ! De nombreux organismes de formation disposent de référents handicap. N’hésitez pas à vous renseigner et à prendre contact avec eux.


6) Qui peut m'aider à passer à l'action ?

Pour faire le point sur vos compétences et vous aider à construire votre projet de formation, prenez contact avec un conseiller en évolution professionnelle (CÉP)

Toute personne active (salarié, demandeur d’emploi…) peut bénéficier gratuitement de l’appui d’un CÉP pour s’orienter, construire un projet professionnel et accéder à la formation.

Il vous aidera à :

  • définir vos objectifs ;
  • déterminer la formation dont vous avez besoin ;
  • solliciter des prestations utiles pour affiner votre projet ;
  • identifier les types de structures ou les secteurs d’activité vers lesquels vous pouvez vous orienter ;
  • trouver des financements. 

Pour en savoir plus sur le CÉP, consultez l'article « Élaborer mon projet avec un conseiller en évolution professionnelle » et consultez cette vidéo de France compétences.

Pour prendre contact avec un conseiller, consultez l’annuaire proposé par France compétences.

D'autres interlocuteurs peuvent également vous aider à construire et réaliser votre projet professionnelle, consultez notre article « Je me forme tout au long de ma vie professionnelle ».

N’hésitez pas, par ailleurs, à interroger des chefs d’entreprises, des directeurs des ressources humaines (DRH) ou des professionnels. Ils connaissent les qualifications nécessaires pour accéder à leur métier et sauront vous indiquer les types de formations les plus reconnues.

7) Comment trouver la formation qui me convient ?

Pour vous assurer qu’une formation est adaptée à votre projet, renseignez-vous sur l’organisme de formation, sur le niveau et les conditions d’accès, sur le déroulement de la formation, sur son coût et sur les droits à la formation que vous avez acquis sur votre compte personnel de formation (CPF).

Qu'il relève de Pôle emploi, d'un Cap emploi, d'une mission locale ou de l'Apec, votre conseiller emploi peut vous y aider.

Plusieurs outils peuvent également vous être utiles dans votre recherche :

  • l'application ou le site MonCompteFormation : vous permet de consulter vos droits à la formation, de trouver, réserver et payer une formation ;
  • le Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) : il regroupe toutes les certifications conduisant à un métier. Il recense les diplômes, les titres à finalité professionnelle et certains certificats de qualification professionnelle. Vous y trouverez le détail de toutes les compétences nécessaires à l'exercice du métier choisi ;
  • le Portail de l’Alternance  : il vous donne accès à l’ensemble de l’offre de formation en alternance (apprentissage et contrat de professionnalisation) disponible sur tout le territoire français ;
  • le site du réseau des Carif/Oref : vous pouvez sur ce site accéder à l'offre de certification et à l'offre de formation continue en France, trouver une formation à distance ainsi qu'un organisme de formation. Représentés dans toutes les régions, les centres d’animation, de ressources et d’information sur la formation (Carif) et les observatoires régionaux de l’emploi et de la formation (Oref) recensent l’offre de formation financées chaque année par les conseils régionaux, l’État et les partenaires sociaux partout en France.
 

Articles liés